COVID-19 : Les livraisons fonctionnent normalement sur Mecacraft

La COP21, un accord en demi-teinte

La COP21, un accord en demi-teinte

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, la conférence sur les Changements Climatiques se tenait au Bourget, près de Paris. Un accord historique a été signé à son issue, l'ensemble des pays du monde entier s'étant engagés à réduire leurs pollutions. l'objectif visé ? Limiter le réchauffement climatique d'au moins 1,5°C au niveau national. Cela impliquera une limite de 3°C sur l'ensemble de la planète.

Comme les nations n'ont pas toutes les mêmes moyens de leurs ambitions, les pays développés apporteront aux nations du Sud une aide annuelle de 91 milliards d'euros soit 100 milliards de dollars. Par exemple, les îles ne peuvent pas, techniquement et financièrement, faire face aux intempéries violentes comme les cyclones. Au côté financier de ces engagements, s'ajoutent naturellement les droits humains. L'article 2 de l'Accord de Paris rappelle qu'effectivement le développement durable implique l'éradication de la pauvreté.

L'idée pour beaucoup est l'obligation de respecter les objectifs prévus. Néanmoins la révision quinquennale des engagements nationaux, du coup moins contraignate, permetterait de prendre en compte les réalités (économiques ?) du moment. Les pays signataires pourront même se retirer de l'accord sans avoir à se justifier !

Appliquable normalement en 2025, l'accord pourrait toutefois être mis en application dès 2020. Pour cela, une ratification, acceptation ou approbation devra être validée par au moins 55 pays représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.